Une certaine vision de l’Europe

La question de la délimitation de l’Europe pose problème car les limites géographiques de l’espace européen, c’est-à-dire l’Oural, l’Atlantique, la Méditerranée, le Caucase, masquent le fait que l’Europe est avant tout une vue de l’esprit dont les frontières ont été établies en premier par Vassili Tatichtchev au XVIIIe siècle et reprises par le général De Gaulle dans son discours du 23 novembre 1959. Le regroupement de pays dans des zones géographiques au sein du continent européen comporte donc alors toujours une part d’arbitraire.
Ainsi le découpage de l’Europe effectué par le Cercle*Europa se fonde sur plusieurs critères : un critère de proximité culturelle, les liens historiques ou politiques entretenus par certains États, mais aussi la proximité géographique et enfin une nécessité pratique afin de répartir sur chaque élève responsable de région une charge de travail à peu près équivalente.

Nous reviendrons, par ailleurs, sur les différents découpages qui ponctuent ou ont ponctué l’Europe.